Étudiants : 5 clés pour rebooster ta motivation

Dernière mise à jour : 25 avr.



« Juste pas envie … pas motivé !! Ça va me servir à quoi ? ». L’euphorie et la nouveauté du début de l’année se sont peu à peu évaporées et l’énergie qui te poussait à avancer il y a quelques mois, s’est transformée en « flemme de tout ! »


Que ce soit pour le baccalauréat ou à l’Université, la préparation à un examen mobilise beaucoup d'énergie et peut générer du stress. L'équilibre physique et émotionnel est alors perturbé et il peut en résulter une perte de confiance, des difficultés de concentration, des tensions physiques, des troubles du sommeil ou de l'appétit, des migraines....


Avec la démotivation qui s’installe progressivement, apparaissent, la fatigue, l’ennui, la procrastination, la frustration, voire la culpabilité. Comment faire pour ne pas la laisser s’installer et retrouver l’envie de travailler ?

Dans cet article, tu pourras découvrir quelles sont les différentes formes de motivation, et nous t’offrons 5 clés pour traverser ces passages à vide et rebooster ta motivation.



Qu’est-ce que la motivation ?


On peut définir la motivation comme étant un ensemble d’éléments déterminant l’action et le comportement d’un individu, qui lui permettent d’atteindre un objectif ou de réaliser une activité.

Il existe 2 types principaux de motivations : la motivation extrinsèque et la motivation intrinsèque.

Elles dépendent chacune de multiples facteurs.


  • La motivation extrinsèque est celle qui est la plus visible même si elle n’est pas toujours consciente. Elle est provoquée par une circonstance extérieure : une récompense ou une reconnaissance extérieure, l’atteinte d’un meilleur niveau (argent, diplôme, médaille, pression ou fierté d’un tiers, etc..)

  • La motivation intrinsèque se définit, elle, par le plaisir sincère et personnel que l’on a à exercer une activité. L’intérêt-plaisir nourrit et entretient cette motivation, sans attente de récompense externe. On l’appelle aussi l’auto-détermination. Ce peut être le plaisir, mais aussi, le dépassement de soi, l’estime de soi et pour certains, le simple goût de la compétition.


L’évolution de ces deux types de motivation n’est pas la même :

  • dans le cas de la motivation extrinsèque, une fois le résultat atteint, la motivation n’a plus lieu d’être et diminue voire disparaît. Elle peut même devenir une source de stress supplémentaire si le résultat n’est pas au rendez-vous.

  • dans la motivation intrinsèque, plus tu prends de plaisir dans ton action, ou plus tu fais partie d’un groupe, ou plus tu t’es dépassé,… et plus tu maintiens ta motivation.


Dans la motivation intrinsèque on peut distinguer 2 types de besoins fondamentaux que l’être humain aspire à combler :

  • les besoins dits de maintien ou d’équilibre qui sont représentés dans les ensembles 1 à 4 de la pyramide de Maslow ci-dessous

  • les besoins dits d’élévation (ensemble 5), qui selon Maslow ne peuvent être comblés qu’après que les besoins 1 à 4 sont comblés (en proportion différentes, bien sûr selon les individus).




5 clés, pas à pas, pour retrouver ta motivation


Clé n° 1 – Vérifie s’il y a des causes médicales

Si tu te sens constamment fatigué et ramollo, vérifie avec un professionnel si ton manque de motivation est en lien avec une cause médicale. Il peut avoir des sources variées : alimentation peu équilibrée, manque de nutriments, maladies métaboliques ou psychologiques. Même certains médicaments peuvent affaiblir ton dynamisme.


Clé n° 2 – Libère les tensions et l’agitation mentale

Il est souvent difficile de se détendre en un claquement de doigt quand le corps est tendu et le cerveau occupé par des questionnements de tous ordres. Mieux vaut exprimer toute cette agitation en créant du mouvement avant de se poser. Selon ta personnalité tu peux décider de chanter, courir, danser, marcher ou parler pour libérer.

Un exercice tout simple qui pourra t’aider : le « Reset »

  • Assure toi d’avoir assez de place autour de toi pour bouger sans te faire mal

  • Debout les yeux fermés, imagine que tous tes post-it « A faire » sont collés sur toutes les parties ton corps

  • Commence à bouger ton corps et à secouer chaque partie, aussi bien la tête que les pieds, les bras, les hanches… pour te débarrasser de tous ces post-it

  • Fais une pause pour te concentrer sur ce qui se passe dans ton corps

  • Recommence une 2ème fois puis une 3ème fois s’il est nécessaire de libérer encore.

  • Tu peux alors t’assoir et te poser.


Clé n° 3 – Repère ce qui te donne envie

Une fois que l’on a permis à l’agitation de s’exprimer, et de se libérer, place maintenant à l’exploration.

Reviens à ton projet et pose-toi la question : pourquoi est-ce que j’ai choisi cette filière ? Qu’est ce qui me fais vibrer dans cette activité, ce projet ? Quels besoins cela vient combler en moi ? Ai-je besoin d’assouvir mon besoin de curiosité, mon besoin de liberté, besoin de m’exprimer, de me dépasser